Compagnie

 

Le Lokart est fondé en 2016 par Héloïse Marcacci et Mehdi Berdai, danseurs et chorégraphes, qui souhaitent développer une structure collective aux projets interdisciplinaires. Les deux premières pièces de la compagnie, Consumons-nous (2017) et Une fois passée la porte (2017), mêlent la danse au jeu théâtral. Dès ses débuts, la structure accorde une grande importance à la réalisation d'une bande-son originale, d'une scénographie et de costumes.

 

En 2018, la compagnie se tourne vers un axe nettement plus chorégraphique. Les spectacles Les Vivants (2018) puis White Light (2019) marquent alors ce tournant artistique avec deux pièces de danse contemporaine pour six à huit interprètes. Ces productions, à la fois physiques et exigeantes, sont présentées au Théâtre du Concert à Neuchâtel, où Le Lokart est accueilli en tant que résident permanent, puis dans divers théâtres en Suisse romande et en France. Parallèlement à la scène, la compagnie investit la rue et d'autres espaces atypiques avec des créations telles que Nomades (2018) et Argile (2019). Cette dernière pièce, d'une 

vingtaine de minutes, est présentée successivement à Grenoble (FRA), Milan (ITA), Rosenhof (ALL) puis à la Plage de Six-Pompes à La Chaux-de-Fonds. Enfin, la dernière création de la compagnie, Ehsas Wahed² (2020), fait le pari innovant de confronter deux espaces sur une même scène. Ainsi, par un système de vidéoconférence, des danseur.euse.s  projeté.e.s en direct sur des écrans accompagnent d'autres danseur.euse.s présent.e.s sur scène. Un procédé qui répond non seulement aux restrictions dues à la crise sanitaire du coronavirus, mais confirme de plus l'intérêt du Lokart à laisser une place à la vidéo lors de ses créations chorégraphiques.

Afin de réaliser ses créations, la compagnie dispose et gère un studio de danse. Elle y dispense des cours de manière régulière, et met les lieux à dispositions de professeurs et d'intervenants externes désireux d'un espace de qualité pour développer leurs activités. 

 
portrait hélo.jpg

Co-fondatrice
Danseuse, chorégraphe et administratrice

Héloïse Marcacci participe à la fondation du Lokart En 2016. Autodidacte, elle est engagée par la compagnie Neopost Foofwa puis rejoint la Compagnie Alias début 2019. En juillet de cette même année, Héloïse obtient une bourse artistique octroyée par la Convention des villes en matière culturelle et part s'installer au Caire. Elle y est alors engagée comme danseuse par la Egyptian Modern Dance Theater Company sous la direction de Walid Aouni. En octobre 2020, Héloïse rentre en Suisse présenter sa première chorégraphie Ehsas Wahed². Elle partage désormais sa vie entre ses projets indépendants en Suisse et son engagement à l'Opéra du Caire.

Mise en cène Chaos (2021)

Chorégraphie et interprétation Ehsas Wahed² (2020)

Coordination White Light (2019)

Conception et interprétation Argile 2.0 (2019)

Mise en scène et interprétation Les Vivants (2019)

Conception et interprét. Une fois passée la porte (2018)

 

Co-fondateur
Danseur et chorégraphe

Mehdi Berdai partage son apprentissage chorégraphique entre le ballet classique et la danse contemporaine, notamment auprès de Alonzo King à San Francisco. Il se tourne rapidement vers la création chorégraphique et s'installe à Neuchâtel en 2016. Il co-fonde la compagnie Le Lokart et intervient dès lors en tant que danseur et chorégraphe.

Chorégraphie et interprétation Chaos (2021)

Mise en scène Ehsas Wahed² (2020)

Chorégraphie White Light (2019)

Conception et interprétation Argile 2.0 (2019)

Chorégraphie et interprétation Les Vivants (2019)

Chorégraphie et interprétation

Une fois passée la porte (2018)

portrait mehdi.jpg
portrait laura.jpg

Danseuse

Laura Dicembrino rejoint le centre de formation professionnelle des Arts de Genève, où elle obtient un CFC en danse contemporaine. Elle intègre alors la compagnie Neopost Foofwa pour deux créations puis, désireuse d'élargir ses horizons artistiques, elle décroche un Bachelor en Musique et Mouvement de la Haute Ecole des Arts de Berne en 2019. Sa recherche chorégraphique s'articule désormais autour de la composition musicale. En 2020, Laura crée alors la compagnie Litnerak en collaboration avec le percussionniste Corentin Barro.

Interprétation Chaos (2021)

Interprétation Ehsas Wahed² (2020)

Interprétation White Light (2019)

portrait marie.jpg

Chargée de production et de diffusion

Marie Wanert termine un Master en études muséales à l’Université de Neuchâtel. Passionnée de théâtre et touchée par différents arts, elle a notamment travaillé au sein de plusieurs institutions culturelles, notamment au Centre de la photographie à Genève en tant que coordinatrice des expositions et des éditions.